Edito

   
► Marée info ► Demande de manutention   ► Demande d'une place APBA   ► Bourse des équipiers

 

 


 

DERNIERES INFORMATIONS APBA

 

Chers adhérents, afin d'être sûrs que vous receviez toutes les informations qui peuvent vous faciliter la plaisance sur le bassin ainsi que tous nos rendez-vous, pouvez-vous nous confirmer votre adresse mail en utilisant l'onglet "contact" de notre site. Dans un futur proche, ce sera notre principal canal de diffusion en complément du site internet et de notre revue : "l'actualité plaisancière du bassin d'Arcachon".
 

► LA POSITION DE l’APBA CONCERNANT LE BANC D'ARGUIN

Je vous adresse ce message pour vous préciser la position de l’APBA concernant le Banc d’Arguin.

Le Banc a toujours été un lieu privilégié pour les vacanciers et les adhérents de notre association ont toujours été soucieux de respecter l’environnement de ce lieu.

L’APBA participe aux réunions du Comité de Gestion de la Réserve Naturelle du Banc d’Arguin qui est organisée par la Sous-préfecture d’Arcachon. Elle est la seule association à participer également à la commission « Le comité du Banc d’Arguin » organisée par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer qui réunit les représentants du Comité Régional de la Conchyliculture et de la SEPANSO.

C’est dans ce cadre qu’un travail commun Ostréiculteurs et APBA a été organisé pour enlever de nombreuses ferrailles dangereuses situées sur le Banc, en particulier celles qui empêchaient l’accès à la Conche Sud. Nous avons également participé à son balisage à la grande satisfaction de nombreux plaisanciers cet été.

L’interdiction prévoyant le mouillage des bateaux la nuit nous parait injustifiée et mal venue dans le contexte actuel où la plaisance est fortement liée au développement de l’industrie nautique locale.

Ce n’est pas la vingtaine de bateaux qui passe la nuit à l’ancre (du 14 juillet au 15 août) et en particulier dans la conche Sud qui pose problème. Les interdits s’empilent et c’est pour l’équilibre et le raisonnable que nous réagissons.

Une zone de protection intégrale (ZIP) existe pour la protection des oiseaux. Une zone ostréicole de 45 ha est prévue réglementant l’espace occupé pour la culture des huitres. L’APBA est favorable à ces 2 points. Mais l’APBA ne peut accepter une nouvelle interdiction qui aurait pour but d’empêcher les plaisanciers de rêver quelques jours par an dans ce site magnifique.

L’APBA, comme à son habitude est disposée à s’associer avec l’ensemble des partenaires pour sensibiliser les plaisanciers au respect de ce lieu magique.

 

Le Président de l’APBA.
Claude Pascal